Menu

5 livres à lire au coin du feu

lecture

5 livres à lire au coin du feu

5 livres à lire au coin du feu

Sous le froid hivernal, ne rêvez vous pas de vous retrouver sur le canapé autour d’une belle intrique qui vous permettrait d’aborder la nouvelle année avec sérénité ?

 

–          « D’après une histoire vraie », de Dephine de Vigan :

Une écrivaine submergée par le succès de son dernier roman, et assaillie par le doute, rencontre lors d’une soirée une jeune femme avec qui elle se lie. Amie fidèle ou toxique ?

livres line-art pour l'hiver 2017 : « D’après une histoire vraie », de Dephine de Vigan

 

Delphine de Vigan égare le lecteur entre fiction et réalité. Jusqu’à la dernière lettre, ce roman sème le trouble.

 

–          « Le Monde de Tom l’Eclair », de Paul Vacca : (prix littéraire 2017)

Tom est un petit garçon autiste. A la suite de la lecture d’un comic book, Thomas Leclerc s’invente les pouvoirs d’un super héros. Souffrant de difficultés relationnelles et émotionnelles, cet enfant de la fin des années 60 s’invente un destin qui va lui permettre de sauver son monde. C’est ainsi qu’il sort de sa chambre et son isolement, et part défier la réalité et ses pièges.

livres line-art pour l'hiver 2017 : « Le Monde de Tom l’Eclair », de Paul Vacca 

 

Entre rire, suspense et émotion le monde de Tom l’Eclair est une plongée rafraichissante et poétique. Par la douceur et la légèreté de son écriture, Paul Vacca parvient à parler d’une société bancale, dangereuse et difficile à vivre sans jamais tomber dans la leçon de morale.

 

–          « L’ordre du jour », de Eric Vuillard : (prix goncourt 2017)

Ce 20 février 1933 à Berlin, à l’invitation du président du Reichstag Göring, vingt-quatre représentants du monde économique viennent rencontrer Hitler dans les salons parlementaires.

livres line-art pour l'hiver 2017 : « L’ordre du jour », de Eric Vuillard

 

Décrivant des scènes fondatrices ainsi que la mécanique politique et psychologique portée par Hitler, Éric Vuillard montre l’enchaînement qui a mené à la dictature nazie.

–          « Darker, cinquante nuances plus sombres », d’EL James.

livres line-art pour l'hiver 2017 : « Darker, cinquante nuances plus sombres », d’EL James.

Ce nouveau volet est raconté du point de vue du milliardaire américain Christian Grey. Tandis que dans les trois premiers tomes de la saga, c’est par le prisme de sa naïve partenaire, l’étudiante Anastasia, que l’on abordait cette relation passionnelle. Séparé d’Anastasia en début d’intrigue, on voit Christian déployer de gros moyens pour reconquérir sa belle. Avant que le play-boy ne soit rattrapé par sa nature.

 

–          « L’Art de perdre », d’Alice Zeniter : (prix du journal Le Monde 2017, prix des librairies de Nancy et des journalistes du Point 2017, prix goncourt Lycéens 2017)

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?

livres line-art pour l'hiver 2017 : « L’Art de perdre », d’Alice Zeniter

Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l’Algérie, des générations successives d’une famille prisonnière d’un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d’être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

Bonne lecture !

Vous aimerez aussi :

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!